- amine-benattabou@hotmail.fr - 06 47 92 29 87 -

AMINE BENATTABOU
DESIGNER
OBJETS ESPACES


Mark

ULTRA MOBILE est un module de cuisine conçu pour Ultra édition, une association qui promeut le “design libre”. Cette cuisine compacte et itinérante accompagne l’association lors de certains ateliers de pratiques artistiques. Cet objet, au-delà de son caractère fonctionnel est prétexte à la rencontre et à la sociabilisation.

ULTRA MOBILE est conçue sur une base générique et modulable. Elle peut tout à fait être réalisée à partir de matériaux recyclés ou  facilement accessibles en magasins de bricolage. 

Issue de la philosophie du libre, les plans de construction seront bientôt disponibles sur Flatshape.org.


︎

ULTRA MOBILE
+ informations











-----------

UN MODULE COMPACTE

& DÉPLOYABLE


ULTRA MOBILE est intégrée aux locaux de l’association : les maisons de péages du Relecq-Kerhuon, elle y est encastrée dans l’ancienne cheminée.

La cuisine permet de transporter ustensiles et aliments. Des surfaces et des rangements se déploient pour cuisiner en groupe.

------------









Réalisé lors d’ateliers ouverts à la participation, LE DÉAMBULE est un outil mis à disposition des associations de quartier. Déplaçable à vélo, ce kiosque mobile est activable sur le territoire de Bellevue. Voile, tables et assises dépliés, LE DÉAMBULEpropose un espace d’échange abrité. Il permet aussi d’embarquer des outils simples pour la prise de notes ou le nécessaire de pause café.

Ce kiosque itinérant intègre une série d’interventions
menées par le collectif ZOU sur la ZUP (Zone à Urbaniser en Priorité) de Bellevue.


LE DÉAMBULE
+ informations


   












------------

BELLEVUE : UNE ÉTENDUE
DE GRANDS-ENSEMBLES

ET DES TIERS-LIEUX EN PUISSANCE


La construction de la  ZUP (Zone à Urbaniser en Priorité) de Bellevue date de la fin des années 50. Elle est née d’un besoin urgent de transformation des baraques d’après-guerre en logements pérennes.
Sous divisé en quartiers, Bellevue s’organise autour de grands-ensembles. À l’image de la “Dalle des Bahamas”, la verticalité architecturale offre des espaces tampons peu aménagés et synonymes de tensions.


Quels outils favoriseraient l’investissement de ces espaces publics et le dialogue entre les habitants?

------------






Ray Oldenburg, au sujet des Tiers-lieux :

    “Afin que la ville et ses quartiers offrent l’association riche et variée qui est leur promesse et leur potentiel, il doit y avoir un terrain neutre sur lequel les gens peuvent se rassembler. Il doit y avoir des endroits où les individus peuvent aller et venir comme bon leur semble, dans lesquels personne n’est requis de jouer l’hôte, et dans lequel tous se sentent comme à la maison, à l’aise.”(1)


︎
(1) Oldenburg R., The Great Good Place : Cafés, Coffee Shops, Bookstore, Bars, Hair Salons, and other Hanghuots at the Heart of a Community, Marlowe AND Co, 1989, P.22





Assises destinées aux tiers-lieux.


︎


ASSISES  PARTAGÉES
+ informations









(1) Formule magique extraite de la poésie sonore d’Hugo Ball

“C’est qui eux!? Qu’est ce qu’ils regardent comme ça ? Ils sont déjà en pyjama ? Je veux le même ! Allez je lui pique le sien ! Et y’a quoi la dedans ? Il fait noir ! Je rêve, y’a des trucs de toutes les couleurs, des formes en forme de…formes. Celle ci est douce comme la peau, celle la chatouille le bout des doigts comme l’herbe du jardin, celle la est plus froide que le carrelage de la cuisine.
Colles les moi dans le dos si tu veux bien, dessines un drôle de truc avec! Je vais faire de même sur ton ventre, regardes!
Elifanto Bulomen Bumbalo Bambo ! (1) Les formes qui vont surgir savent des choses que l’on ignore ! On pavane ?”

Programme PREAC


︎

ELIFANTO BULOMEN
BUMBALO BAMBO
+ informations



------------

UNE CONCEPTION
EMPIRIQUE

Un groupe d’assistantes maternelles brestoise nous a accompagnés en participant à des ateliers durant la conception.

Leurs envies et expertises ont fini de valider les objets avant la mise en de teste avec des enfants âgés de 5 mois à trois ans.

Ce perfectionnement confère aux objets des usages imprévus et joyeux.


------------


VUE SUR CAPUCINS est une série d’ateliers d’activation de mémoire individuelle. À tour de rôle, architecte, artiste, danseuse, historien d’art et musicien ont proposé aux résidents de l’EHPAD Louise Leroux de dévoiler leurs souvenirs du site des Capucins et leurs perceptions du renouvellement urbain.

La scénographie est le fil conducteur des productions picturales, orales et musicales. L’installation propose d’échanger autour des restitutions de souvenirs.

︎

VUE SUR CAPUCINS
+ informations















FRAGMENTS DE MÉMOIRE

RACONTER / ÉCOUTER / OBSERVER



------------

“Approche-toi!
Plus près!

Approche tes yeux.
Regarde à travers le judas.
Observe toutes les nuances ;
les couleurs, les formes.
Cet objet que je te propose de découvrir,
c’est une part de moi-même.

Maintenant, approches toi ici.
Tends ton oreille et écoutes.
Soit attentif aux détails.
Ces sons, ce sont des fragments de ma vie.”


------------














0647922987
amine-benattabou@hotmail.fr




























©
Amine BENATTABOU - 2021